Les enquêteurs prenaient aussi en compte l'historique de tensions dans la communauté, attestées par plusieurs témoignages. Placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'assassinat d'un prêtre orthodoxe, le 31 octobre à Lyon (Rhône), un homme a reconnu les faits, selon des informations rendues publiques aujourd'hui (7 novembre) par le parquet. Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site. Un prêtre orthodoxe a été blessé par balle à Lyon, dans l'après-midi du 31 octobre, selon des informations rapportées par une source policière à l'AFP. Cet homme de 40 ans, de nationalité géorgienne selon le quotidien Le Parisien, «s'avère être le mari d'une femme qui entretenait une liaison avec la victime», a précisé dans un communiqué le procureur de la République Nicolas Jacquet. Au moment de l'agression, il était vêtu en tenue civile et fermait la porte de l'église. Le recours massif de la grande distribution au chômage partiel est-il justifié ? L’attaque de Lyon intervient deux jours après qu’un Tunisien de 20 ans a tué trois personnes dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice, et deux semaines après l’assassinat, à Conflans-Sainte-Honorine par un Russe d’origine tchétchène de 18 ans d’un professeur d’histoire-géographie qui avait fait quelques jours avant un cours sur la liberté d’expression lors duquel il avait montré une caricature de Mahomet. Vers 16H00 samedi, des riverains de l'église et une patrouille de la police municipale entendent deux détonations aux abords de l'église orthodoxe grecque du 7e arrondissement de Lyon. La victime, de nationalité grecque, a déclaré aux secours qu’il ne connaissait pas son agresseur, a-t-on également précisé. Les cookies et les profils permettent de vous proposer des publicités plus pertinentes car adaptées à vos centres d’intérêt, et de mesurer l’efficacité des compagnes publicitaires. A lire aussi : Un prêtre orthodoxe blessé par balle à Lyon, une interpellation, Un militaire après l'attaque d'un prêtre orthodoxe à Lyon, le 31 octobre 2020, © Copyright Paris Match 2020. Désactiver cette option empêchera de suivre votre navigation et de réaliser des profits, afin de vous proposer des publicités adaptées. Le ministre de la Santé a qualifié mardi "d’effet d’annonce" la décision du président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes de proposer une campagne massive de tests... Pour associer votre compte PassMedia avec votre compte Paris Match en toute sécurité, validez votre email : Un prêtre orthodoxe blessé par balle à Lyon, une interpellation, Véran déplore l'"effet d'annonce" de Wauquiez sur une campagne massive de tests dans sa région, Covid-19 : les restaurants et bars pourraient ne pas rouvrir avant mi-janvier, Mort de Shaoyao Liu; la Cour d'appel confirme le non-lieu accordé au policier, Les Français pourront acheter un sapin de Noël malgré le confinement, Me Gilles-Jean Portejoie : "Jonathann Daval a étranglé Alexia pendant quatre minutes", Dix ans après avoir été attaquée à l'acide, Masoumeh devient mannequin, Quand Barack Obama "humiliait" Donald Trump, Castex prépare des "règles", près de 45000 morts en France.. le point sur le coronavirus, Attentat de Nice : sur les traces de Brahim Aouissaoui en Tunisie, Marseille : la maire fantôme et son omniprésent premier adjoint, Une photo du tueur de Samuel Paty dans le téléphone de l'auteur de l'attentat de Nice, Paris va donner le nom de Samuel Paty à un lieu, L'"homme volant" français, Vince Reffet, meurt tragiquement lors d'un entraînement, Plus de 2 millions de cas en France, le vaccin espéré en janvier... le point sur le coronavirus, Covid-19: Macron devrait préciser la semaine prochaine la sortie progressive du confinement, Contrôlé pour la 4e fois sans attestation, il part en prison. Le site Paris Match est édité par Lagardère Média News, Vous disposez déjà d'un compte sur parismatch.com avec l'email. Vous ne recevrez pas moins de publicités, mais des publicités ne correspondant pas nécessairement à vos centres d’intérêt. Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque a été blessé par balle à Lyon, vers 16 heures, a-t-on appris ce samedi 31 octobre de source policière. Il n'était pas porteur d'une arme au moment de son interpellation. Désactiver cette option nous empêchera de mesurer l’audience, de faire des statistiques et d’améliorer la qualité de nos services. Le ministère de l’Intérieur a fait état d’une intervention des forces de sécurité dans le 7e arrondissement de Lyon, en appelant la population à éviter le secteur Jean-Macé, où un périmètre de sécurité a été installé. Tous droits réservés. Il s’est fait tirer dessus au fusil à canon scié. Cette agression, survenue devant l'église deux jours après l'attentat islamiste dans la basilique de Nice, avait suscité un grand émoi, mais l'absence de revendication et la personnalité de la victime avait conduit le parquet national antiterroriste à ne pas se saisir des faits, la piste d'un différend de droit commun étant davantage privilégiée. La victime avait un différend notoire datant de plusieurs années avec un fidèle, qui avait donné lieu à des signalements réciproques à la police. France : un prêtre orthodoxe blessé par balle à Lyon, Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique, l'enquête sur la tentative d'assassinat d'un prêtre orthodoxe, le 31 octobre à Lyon, l'attentat islamiste dans la basilique de Nice. Il a aussitôt été soigné sur place, alors que son son pronostic vital était engagé. Le gouvernement a relevé le dispositif Vigipirate au niveau "urgence attentat" dans toute la France. Dimanche, l'office qui devait avoir lieu à 10H00 a été annulé et l'accès de l'Eglise de l'Annonciation de la Vierge était interdit par des scellés, a constaté un journaliste de l'AFP. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité». Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon pour "tentative d'assassinat" et confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire, dont les "investigations se poursuivent activement". "l’entière détermination du gouvernement et de la République pour permettre à tous et à chacun de pratiquer son culte en toute sécurité et en toute liberté". Mais sa garde à vue a été levée dimanche en début d'après-midi, rien ne permettant de le relier aux faits. A l'arrière du bâtiment, un homme prend la fuite laissant le prêtre grièvement blessé. Veto sur le budget de l'EU : Berlin espère une solution rapide, Tusk veut exclure Orban du PPE, Pour Olivier Véran, les commerces ne rouvriront pas le 27 novembre, Proposition de loi Sécurité globale : l'ONU adresse à Emmanuel Macron des critiques sévères, La manifestation contre le projet de loi sur la Sécurité globale dégénère à Paris (IMAGES), Une drôle de visite de Mike Pompeo en France, Confinement : la fronde face à la limite des déplacements s'organise, Vladimir Poutine propose d'accélérer la création d'un centre de recherche des BRICS sur les vaccins, Poutine donne son feu vert à l'installation d'une base navale sur la mer Rouge au Soudan, Italie : violente éruption du Stromboli, qui dégage un énorme nuage de cendres. Nous diffusons des publicités afin de pouvoir proposer nos services gratuitement à tous les utilisateurs. Gilets Jaunes : deux ans plus tard, que reste-t-il de nos amours ? Prêtre orthodoxe blessé à Lyon : le suspect était le mari de son amante Paris Match | Publié le 07/11/2020 à 15h56 . Le ministère de l’Intérieur a activé une cellule de crise, a annoncé le Premier ministre, Jean Castex, en déplacement samedi à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine Maritime), où un prêtre catholique avait été assassiné dans son église en 2016. L'ex-fidèle, devenu persona non grata de l'église où officiait la victime, a été condamné en 2018 pour diffamation par le tribunal correctionnel de Lyon. Il a été touché par un tir de fusil à canon scié, à bout touchant, dans le foie. La même source a … Annonçant qu’il rentrait en urgence à Paris, Jean Castex a affirmé "l’entière détermination du gouvernement et de la République pour permettre à tous et à chacun de pratiquer son culte en toute sécurité et en toute liberté". Celle-ci a débuté le vendredi 6 novembre après l'interpellation du suspect à son domicile lyonnais, selon Le Parisien. Le religieux est hospitalisé en urgence et son pronostic vital était toujours "réservé" dimanche, a indiqué à l'AFP le parquet de Lyon. Le face-à-face - Les commerces doivent-ils rouvrir le 27 novembre ? Selon un responsable du culte orthodoxe de la ville, ce membre du clergé grec "ne célébrait plus dans cette église depuis plus d'un mois", mais il "habitait encore au-dessus où il y a un logement". Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT. Le prêtre était en train de fermer les portes de l’église vers 16 h lorsqu’il a été visé par deux coups de feu. Photo prise le soir même du drame. Nikolaos Kakavelakis, 52 ans, est un représentant officiel de l'église grecque orthodoxe à Lyon. Selon le parquet cité par l'AFP, un individu placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'assassinat d'un prêtre orthodoxe, le 31 octobre 2020 à Lyon, a reconnu les faits. Au vu de son état de santé, il "n'a pas encore pu être entendu par les enquêteurs", selon le parquet. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Prêtre orthodoxe blessé à Lyon : pas une affaire terroriste, mais d'adultère Un prêtre orthodoxe a été grièvement blessé le 31 octobre à Lyon. En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque a été grièvement blessé par balles samedi, une agression perpétrée par un homme seul, en fuite, et dont le mobile restait inconnu dimanche. Même si le parquet antiterroriste ne s'est pas saisi, les enquêteurs n'excluent aucune piste. Cet homme - sans domicile fixe, selon une source proche de l'enquête - a été vu par un médecin qui a jugé son état de santé incompatible avec la garde à vue et a préconisé son hospitalisation en psychiatrie. L’idéologie djihadiste de fortune a de l’avenir en Europe, Par pitié, ne nous parlez pas de liberté d’expression ! Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque a été grièvement blessé par balles samedi, une agression perpétrée par un homme seul, en fuite, et dont le mobile restait inconnu dimanche. Prêtre orthodoxe blessé à Lyon: un suspect reconnaît les faits Selon le procureur de la République, le prêtre visé par balles entretenait une liaison avec la femme du suspect. Prêtre orthodoxe blessé par balles : la piste terroriste toujours pas écartée. Vu le contexte, la piste terroriste n'a pas été officiellement écartée mais 24 heures après les faits, le Parquet national antiterroriste (PNAT) n'était toujours pas saisi.

pretre orthodoxe blessé

Alpha Sur Mac, Lycée Professionnel Joinville-le-pont, Corrigé Centre Etranger 2019, Manuel De Maths 6ème En Ligne Gratuit, Porto Alcool Marque, Pourquoi Boire Du Jus D'ananas Avant Un Rapport, Maison Starck Prix, Tonne En Kg, Boeing 737 Transavia, La Nuit Dans La Mythologie,